Les vents de Vancouver – Kenneth White — Liseuse

(…) Vancouver (George Vancouver, explorateur de la côte ouest, vers 1791) vint en contact avec les Tlingits : « Une fumée avait été observée parmi les arbres du rivage oriental, mais nous ne vîmes aucun signe d’habitations. Ces gens s’approchèrent de nous sans aucune hésitation, et leur attitude exprimait un degré de sauvage férocité qui surpassait […]

via Les vents de Vancouver – Kenneth White — Liseuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s