« L’image d’un Chili paisible à l’économie néo-libérale stable s’est au fil du temps fissurée. »

 »

« Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant, implacable », a déclaré dimanche 20 octobre le président chilien, Sebastian Piñera. Couvre-feu, état d’urgence, déploiement de militaires dans les villes, le Chili a brutalement basculé depuis trois jours dans un climat de violences. Après la mort d’au moins 11 personnes lors d’affrontements et d’incendies criminels, les autorités ont drastiquement durci le ton. Pourquoi la colère gronde-t-elle dans ce pays d’Amérique latine pourtant réputé calme ? Les raisons sont aussi multiples que profondes.

Le mouvement de contestation est parti des lycéens et des étudiants il y a deux semaines à Santiago avant de s’étendre à d’autres villes du pays en raison de la hausse du prix du titre de transport. Mais selon Franck Gaudichaud, politologue à l’université de Grenoble et spécialiste du Chili, les racines du mal sont plus profondes. « Il s’agit en fait d’un ras le bol accumulé sur un ensemble de mesures et de problèmes sociaux autour de la santé, des transports, de l’éducation ou des retraites, explique l’observateur à France 24. C’est aussi l’héritage maudit de la dictature Pinochet qui continue à peser sur le Chili. »

« Un pays inégalitaire »

L’image d’un Chili paisible à l’économie néo-libérale stable s’est au fil du temps fissurée. Certes, le revenu annuel moyen par habitant au Chili, de plus de 20 000 dollars, est le plus élevé d’Amérique latine. Mais « c’est surtout le pays le plus inégalitaire de la région, oublie-t-on souvent de mentionner, révèle le spécialiste. Un Chilien sur deux vit avec moins de 480 euros par mois. Quand on sait que le prix d’un ticket de métro est d’un euro, on comprend à quel point il est compliqué de vivre au quotidien pour la moitié d’entre eux. »

 »

in

 

https://www.france24.com/fr/20191021-emeutes-chili-raisons-gronde-sebastian-pinera-manifestation

 

cropped-soleil-l-kercambre-1.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s