#remarquables

Profiter de cet espace aussi  pour souligner, mettre en valeur  des personnes qui au fil de mes promenades virtuelles et surtout des rencontres réelles, des personnes qui me semblent remarquables

Avec des critères d’une fluidité indéfinie tout personnelle :  travail, oeuvre, recherche, originalité, ténacité, folie, patience, passion, vision, humanité.Juste les signaler modestement pour que vous, oui vous, puissiez à votre tour les encourager.

Vous savez ces petits gestes qui parfois soutiennent au bord de la désespérance ou qui procurent un sourire dans un moment de lassitude  et, finalement permettent de reprendre le chemin vers la voie des rêves.

Faites un signe à celles et ceux qui susciteront votre émotion, votre attention.

Merci
Gildas Layec

Ps : N’hésitez pas à me contacter si vous connaissez des remarquables ( personnes, structures, projets, activités ) dans les : arts, écologies, innovations

😉

​++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++Oh, ne vous attendez pas à de grands éloges ou de longues éloquences mais plus des liens, des contacts pour que vous puissiez aller votre concrètement leurs travaux et les encourager, voir les soutenir si vous en éprouvez le désir et l’envie.

cropped-98ed5-cormoran-mars-2000-75dpi-official.jpg

“Il y a des primes pour ceux qui tuent le plus”

 

 

 »

Même s’il n’a pas voulu divulguer son nom de famille, il a décidé de témoigner à visage découvert sur les conditions de travail sur la chaîne d’abattage : « La barbarie, l’égorgement, le réveil d’animaux sur les chaines de dépeçage, ce n’est pas normal. »

Son intervention terminée devant la centaine de manifestants venus pour l’occasion, Chris a les larmes aux yeux : « J’ai vu des animaux le cou tranché, vomir par la gorge. Ce sont des choses que l’on n’oublie pas. Compte tenu de mes valeurs, je ne pouvais pas continuer à travailler. »

 »

Chris reproche également à son ancien entreprise une course constante à la rentabilité. Selon l’ex-employé, un quota de veaux abattu est exigé par la direction. Les employés doivent abattre 90 à 120 veaux par heure « Dans les cas d’extrême cadence ça peut monter jusqu’à 140. » affirme le père de famille. « Des primes de rentabilité sont distribués aux employés qui tuent le plus, qui dépècent le plus et qui mettent en barquette le plus vite. »

 »

en fin d article !!

 »

Vendredi 28 février, le ministère de l’Agriculture a demandé la suspension de l’abattoir, dix jours après la diffusion de la vidéo choc et après une inspection de l’abattoir à Boulazac.
Dans un communiqué publié ce samedi, la filière viande demande la réouverture de l’abattoir dès mardi prochain.

 »

cropped-elephant-tete-rouge120

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/il-y-a-des-primes-pour-ceux-qui-tuent-le-plus-chris-un-ancien-employe-de-l-abattoir-sobeval-temoigne-1582993646?fbclid=IwAR03Fl9JNVqFkV35W-LLVDGym24RSNtIwk5nR7xBDQORXZrcG1epcYFPs4s