Etonnant non ?La réaction des Gilets jaunes face à la hausse des prix de l’énergie, même si je comprends certains problèmes qu’elle pose, est une erreur de fond. Daniel Cohn Bendit l’icône de Mai 68 défend contre les Gilets jaunes le principe de la taxe carbone

Invité de l’interview politique du Point, l’icône de Mai 68 défend contre les Gilets jaunes le principe de la taxe carbone. Il juge cependant que les mesures de compensation auraient dû être annoncées plus tôt par le gouvernement. Depuis Francfort, où nous l’avons interrogé, il réaffirme son soutien à Emmanuel Macron et, à 73 ans, se dit déterminé à donner son maximum pour soutenir la liste de LREM aux élections européennes dans six mois. Au passage, il tance les écologistes français, dont il déplore les divisions. Entretien.

Daniel Cohn-Bendit : Ce mouvement poujadiste mélange des tas de revendications et refuse de mener le débat de fond, à savoir comment répondre de front à deux défis, la dette écologique et la dette financière. Si l’on veut être à la hauteur du challenge pour l’avenir, il faut répondre, simultanément, à ces deux questions. La réaction des Gilets jaunes face à la hausse des prix de l’énergie, même si je comprends certains problèmes qu’elle pose, est une erreur de fond, car à ce rythme-là on n’affrontera jamais la dette écologique. Il n’y aura jamais de moment opportun pour s’y attaquer !

 

 

 

https://www.lepoint.fr/politique/daniel-cohn-bendit-la-taxation-ecologique-est-juste-17-11-2018-2272174_20.php