Réinventons le dialogue autour de la transition écologique ! Pascal Canfin (WWF), Valérie Masson-Delmotte (Giec) et Matthieu Orphelin (LREM) appellent Emmanuel Macron à intégrer 100 citoyens tirés au sort dans le futur haut conseil pour le climat : Ah bon ? il était pas bon avant ???

Réinventer la coopérative versus réduite sauce EELV, à l'heure des réseaux sociaux et des outils collaboratifs... Est ce sous entendre que l'ensemble des parties prenantes constituées (associations environnementales, de consommateurs, élus locaux, syndicats, organisations de la jeunesse, etc.) et ses propositions sont hors sol ??? D'où la nécessité de trouver - tirés au sort - 100 …

Publicités

« Sur les Champs-Elysees c’est la peste brune qui a manifesté, pas les gilets jaunes » kikadi cà ?

Diabolisons, diabolisons il y restera quelque chose ! Inculte de surcroît ! Merci de nous expliquer, on comprend rien à rien.  Sauf notre solde à la fin du mois, M ministre de l'Action et des Comptes publics " Et le ministre de l'Action et des Comptes publics a appelé, avec vigueur, à distinguer les "honnêtes …

Et on joue dans l’hémicycle et on se joue des gilets jaunes

Le président de l'assemblée nationale Richard Ferrand joue à l'instituteur " Taisez vous ! " d 'une école primaire Et le ministre de l'intérieur responsable de ses propos envers le député Jean Lassalle, joue au poker . Dimanche matin Castanet traitait les gilets jaunes des champs champs élysées d'extreme droite... Le soir son appréciation matinale …

Etonnant non ?La réaction des Gilets jaunes face à la hausse des prix de l’énergie, même si je comprends certains problèmes qu’elle pose, est une erreur de fond. Daniel Cohn Bendit l’icône de Mai 68 défend contre les Gilets jaunes le principe de la taxe carbone

Invité de l'interview politique du Point, l'icône de Mai 68 défend contre les Gilets jaunes le principe de la taxe carbone. Il juge cependant que les mesures de compensation auraient dû être annoncées plus tôt par le gouvernement. Depuis Francfort, où nous l'avons interrogé, il réaffirme son soutien à Emmanuel Macron et, à 73 ans, se dit déterminé à donner son maximum pour soutenir la liste …

La colère des oubliés. Cette colère, c’est celle de ceux qui se vivent comme des sans-grade, des oubliés, de tout et de tous

"La colère des oubliés Cette colère, c’est celle de ceux qui se vivent comme des sans-grade, des oubliés, de tout et de tous : des médias, qui ne les interrogent jamais ou presque ; des villes, puisqu’ils vivent dans les campagnes périphériques, chassés qu’ils ont été des centres urbains par la spéculation immobilière et la gentrification des …